top of page

#1 L'EPUISEMENT MATERNEL

Dernière mise à jour : 17 mai 2023

Tu as tout pour être heureuse. Cette phrase qui te renvoie à ta culpabilité. Cette fameuse culpabilité sournoise que beaucoup de femmes ressentent avec ou sans enfant. La maternité la renforce.


L'épuisement maternel se lit entre les lignes, à l'abri des foyers. Il est comme une montagne qui nous parait infranchissable. Nous sommes comme cette chaussette après un programme lave et sèche 60°. Pourvu qu'elle ne perde pas sa moitié. Le quotidien peut sembler trop chargé la vie trop minutée, les journées s'étirent et pourtant il manque des heures, "où est le créneau temps pour soi"? Il est là l'épuisement, il n'est pas que physique : la "to do list" intégrée à notre cerveau est interminable et ne cesse de se remplir à mesure que les tâches sont effectuées. Qui écoute? Qui accueille cette fatigue?


Puis, promis, le jour se lève : une sieste plus longue, un coucher easy, le calme dans le foyer retrouvé, on obtient 24h de off où on redevient des ados (manger, dormir, Netflix repaet). Batterie interne rechargée, on est repartis pour un cycle (court on espère).


Cocoonez-vous.

---------

Charlotte - Maison Zoé doula

Accompagnement émotionnel - HypnoNatal - Rebozo - Massage pré/postnatal




8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page